Analyse des discours de l'Amérique latine

L'Assemblée Générale d'ADAL s'est tenue le vendredi 1er mars 2013 à 14h30 à l'Institut des Amériques.

Ordre du jour

  • Bilan moral et financier de l'association ADAL pour l'année 2012-2013.
  • Élection des membres du bureau.
  • Fixation du montant des cotisations annuelles à compter de 2013.
  • Projets et propositions.


Les membres du bureau 2013 élus lors de l'assemblée générale sont les suivants:

  • Présidente : Morgan Donot.
  • Vice-président : Pablo Segovia Lacoste.
  • Vice-présidente : Yeny Serrano.
  • Trésorière : Michele Pordeus Ribeiro.
  • Secrétaire : Eglantine Samouth.
  • Chargé de diffusion : Claudio Ramírez

Par ailleurs, l’article 6 des statuts (Composition de l’association) a été modifié. Le statut de « membre ami » a été supprimé et l’association ADAL se compose désormais de :

  • Membres actifs (cotisation: 20€) : Sont membres actifs ceux qui adhèrent aux statuts de l'association, qui sont à jour de leur cotisation annuelle et qui participent régulièrement aux activités de l’association. Ils disposent du droit de vote et sont éligibles.
  • Collectivités (cotisation: 50€) : Les collectivités sont les personnes morales (institutions, écoles doctorales, associations, etc.) qui adhèrent aux statuts, qui sont à jour de leur cotisation annuelle et qui participent régulièrement aux activités de l’association. Ils disposent du droit de vote à raison d’une voix par personne morale et ne sont pas éligibles.
  • Bienfaiteurs (cotisation: à partir de 50€) : Les bienfaiteurs sont ceux qui adhèrent aux statuts et qui apportent leur soutien financier à l’association. Ils ne disposent pas du droit de vote et ne sont pas éligibles. Un bienfaiteur peut également être membre actif s’il remplit les conditions ci-dessus.

Il est possible de s’inscrire à la liste de diffusion d’ADAL sans être membre de l’association. En revanche, il faut désormais être membre actif pour disposer d’une page membre sur le site Internet de l’association.

Les résolutions proposées ont été adoptées à la majorité simple.