Analyse des discours de l'Amérique latine

Discours politiques en Amérique Latine. Représentations et imaginaires.


Sous la direction de: Morgan DONOT et Michele PORDEUS RIBEIRO.
Postface de Renée FREGOSI

Collection : Recherches Amériques latines
ISBN : 978-2-296-99205-4 • 29 € • 300 pages

La nouvelle donne latino-américaine, caractérisée par la consolidation démocratique d’une grande partie de la région et, depuis les années 2000, par l’accession au pouvoir de dirigeants de gauche, suscite de nombreux questionnements sur les représentations et les imaginaires en tant que conditions sine qua non d’un être-ensemble.
Par des études de cas et des analyses de corpus de nature diverse, l’ouvrage montre que les représentations et les imaginaires sont constitutifs de nos sociétés, et, sans la prise en compte de ces dimensions à travers le discours politique, toute tentative d’appréhension de la réalité sociale s’avère inachevée.
De par la transversalité de ces notions et la diversité disciplinaire et méthodologique des travaux réunis, la lecture de cet ouvrage ne peut qu’être enrichissante tant pour la communauté scientifique que pour des lecteurs avides de mieux connaître l’Amérique latine contemporaine.

LES AUTEURS

Morgan DONOT réalise ses recherches en science politique à l’IHEAL (Institut des hautes études de l’Amérique latine – Paris 3 – Sorbonne nouvelle) et elle est membre du CREDA (Centre de recherche et de documentation des Amériques CNRS UMR 7227). Elle est présidente de l’association ADAL (Analyse des discours de l’Amérique latine).

Michele Pordeus Ribeiro mène ses recherches en sciences du langage à l’université Paris 3 - Sorbonne nouvelle, au CEDISCOR (Centre de recherche sur les discours ordinaires et spécialisés), et à l’université de São Paulo (FFLCH). Elle participe activement aux activités de l’association ADAL dont elle exerce la fonction de trésorière.

Myriem ABOUTAHER (IHEAL-CREDA) ; Morgan DONOT ; Renée FREGOSI (IHEAL-CREDA) ; Myriam HERNÁNDEZ ORELLANA (Paris-Est) ; Ricardo PEÑAFIEL (université de Montréal – GRIPAL) ; Michele PORDEUS RIBEIRO ; Ivo ROGIC (université de Fribourg) ; Églantine SAMOUTH (Paris-Est) ; Pablo SEGOVIA LACOSTE (Paris 13) ; Yeny SERRANO (université de Genève) ; Serge de SOUSA (Paris 3 et université de Franche- Comté) ; Clémence STRÉDEL (université de Toulouse) ; Erika THOMAS (université de Lille) ; Mathieu UHEL (université de Caen) ; Natacha VAISSET (université Lille 3).