Analyse des discours de l'Amérique latine

Une journée d’étude « Discours politiques en Amérique latine » a eu lieu le 26 juin 2009 à l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine (IHEAL),organisée dans le cadre du SEGED et présidée par Hubert Gourdon (professeur en sciences politiques, IHEAL/CREDAL).

Cette journée a réuni de jeunes chercheurs issus de diverses disciplines, telles que l’analyse du discours, les sciences politiques, les sciences de l’information et de la communication et les sciences du langage. Les contributions ont été présentées au sein de trois ateliers :

  • Violences et conflits dans le discours médiatique
  • Figures de pouvoir et de contre-pouvoir : Images de soi et mise en scène
  • Evolution du langage politique : études de cas et mise en perspective

Organisation :

Morgan Donot (Doctorante Paris III, IHEAL/CREDAL) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Eglantine Samouth (Doctorante Paris Est, CEDITEC) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Présentation

L’Amérique latine connaît depuis quelques années une intense effervescence politique – succession des scrutins, apparition de nouvelles revendications, entraînant parfois une polarisation sociétale, émergence de leaders charismatiques ou d’outsiders, entre autres – suscitant de nouvelles perspectives de recherche sur les notions de « virage à gauche » ou d’un possible « retour du populisme » dans cette région. Dans ce contexte, on peut s’interroger sur la place qu’occupe le discours politique dans cette nouvelle configuration. L’étude des discours peut-elle contribuer à l’analyse des phénomènes politiques et sociaux ? Afin de mener une réflexion sur ce sujet, la journée d’études « Discours politiques en Amérique latine » réunira de jeunes chercheurs travaillant sur cette thématique. Les contributions porteront sur divers types de corpus, tels que les discours médiatique et présidentiel, ou encore les manifestes. Utilisant des approches méthodologiques variées, leur point commun est d’avoir pour objet d’étude le discours politique.

Cette journée d’études fait suite au colloque international « Les discours politiques en Amérique latine : filiations, polyphonies, théâtralités » qui s’est tenu les 12, 13 et 14 février 2009 à l’Université Paris-Est (http://infotext.free.fr/site/). Elle a pour objectif de consolider la dynamique créée par cette rencontre et de susciter la discussion autour de cet objet, encore peu abordé sous l’angle de l’analyse du discours, dans la recherche sur l’Amérique latine. Une des perspectives de cette journée serait, à terme, la constitution d’un réseau de chercheurs, consacré à l’étude des discours politiques latino-américains.

Contrubutions:

Pablo Segovia Lacoste, "La notion d’ethos dans les discours de campagne de Ricardo Lagos et Michelle Bachelet"

Ricardo Peñafiel, "Le post-populisme en Amérique latine : Une réflexion théorique pour une périodisation historique" (texte de travail)

Myriam Hernandez, "Michelle Bachelet et la parité au Chili : une vérité qui dérange"

Sandra Tarazona, "La mise en scène des "messages" écrits par Camilo Torres (1965) en Colombie"

Eglantine Samouth, "La tentative de coup d’Etat contre Hugo Chávez en avril 2002 : Des événements qui font la Une ou des Unes qui font l’événement ?"

Yeny Serrano, "Nommer le conflit armé et les acteurs armés. Le conflit armé en Colombie"