Analyse des discours de l'Amérique latine

Le colloque Discours politiques en Amérique latine : filiations, polyphonies, théâtralités s’est tenu les 12, 13 et 14 février 2009 à l’Université Paris Est (campus Marne la Vallée) et à l’IHEAL. Ce colloque est à l'origine d'ADAL. En effet, à la suite du colloque, un réseau de jeunes chercheurs s'est consitué dès juin 2009. Ce réseau est devenu l'Association ADAL (loi 1901) en février 2011.

Le colloque de 2009 a été organisé conjointement par la SELP (Société d’étude des langages du politique), le CEDITEC (Centre d’étude des discours, images, textes, écrits, communications, EA 3119, Université Paris-Est), et l’équipe Etudes du monde hispanique (LISAA-EMHIS, EA 4120 Littérature, savoirs et arts, Université Paris-Est).

Avec le soutien de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine (Université Paris3-Sorbonne-Nouvelle), de l’Institut des Amériques, de l’Institut universitaire de France, et du Centre d’analyse du discours (Université Paris13-Villetaneuse).

Voir les actes du colloque.

Certaines des communications présentées lors de ce colloque ont été publiées dans le n°93 de la revue Mots, Figures et filiations dans le discours politique latino-américain.

Présentation
Depuis 2005, l’Amérique latine vit un cycle électoral historique. Une douzaine de consultations, au Honduras, au Nicaragua, en Bolivie, au Chili, en Equateur, au Costa Rica, en Colombie, et récemment au Paraguay, au Brésil et au Venezuela, ont provoqué une vague de résultats favorables à la gauche. Ce « virage à gauche » n'est certes ni homogène ni absolu ; mais, ainsi que le fait le quotidien Le Monde, on peut considérer qu’après de longs épisodes de dictature « les urnes commencent à être la façon dont les latino-américains canalisent leur demande », leur mécontentement ou leur frustration. Dans ce contexte, comment lire et entendre la montée au pouvoir des personnalités qui incarnent cette gauche, très hétérogène au demeurant : Lula au Brésil, Chávez au Venezuela, Evo Morales en Bolivie, Michelle Bachelet au Chili ou encore Daniel Ortega au Nicaragua? Comment lire les déclarations de leurs adversaires ? On se propose d'entrer dans cette nébuleuse par l'analyse du discours politique des leaders et des figures archaïques dont ils se réclament, dont la plus emblématique est Simón Bolívar.

Le discours politique latino-américain s’est en effet construit lui aussi autour de figures énonciatives tutélaires dans lesquelles les divers régimes politiques puisent leurs répertoires et construisent leurs références idéologiques. Ils s'approprient ces sources en les fragmentant, en les amplifiant, en y sélectionnant des thématiques, des champs lexicaux et des lieux argumentatifs, en les incorporant à de nouvelles mises en scène discursives ancrées dans l’évènementialité.

Ce colloque visait donc à cerner ces modes de réappropriation où se déploient la polyphonie et la théâtralité. Les formations discursives propres aux Caraïbes, aux territoires andins et amazoniens, voire au Brésil, constituent nos terrains d'étude, centrés sur ces figures, héroïsées ou non, connues ou moins connues, autour desquelles se sont affrontés et s'affrontent discours et contre-discours. Les méthodologies sont sans exclusive, dès lors qu'elles s'ancrent dans la matérialité langagière, c'est-à-dire les différentes déclinaisons du discours politique, en termes de supports, de conditions de production, de genres textuels.

Le colloque Discours politiques en Amérique latine s’est inscrit dans le cadre des 7èmes journées annuelles de la Société d’étude des langages du politique.

PROGRAMME



Jeudi 12 Février

(Université Paris-Est, campus Marne-La-Vallée)



9h30-10h

Accueil.


10h-10h30

Ouverture du colloque :

A propos des liens « discursifs » entre France et Amérique latine. Dominique Maingueneau, Professeur, Université Paris-Est, CEDITEC, IUF.


Matinée : Figures fondatrices, inventions et reconstructions.


10h30-13h

De la citation à l’invocation : étude de la rhétorique des mentions de José Marti et de son œuvre dans les discours de Fidel Castro.
Louise Bénat-Tachot, professeure, Université Paris-Est, EMHIS-LISAA EA 4120.

Fidel Castro et la « mise en corps » du discours : la relation iconique.
Nancy Berthier, Professeure, Université Paris-Est, EMHIS-LISAA EA 4120.

Pause

Réincorporation textuelle et nationale d’une figure archaïque dans le discours politique en Amérique centrale : « Guerrillero proeitario » de Carlos Fonseca
Jean-Henri Madeleine, doctorant, Université Paris-Est, EMHIS-LISAA EA 4120, EHESS.

Après-midi : Nation, nationalisme, nationalités, figurations de l’identité.


14h-16h30

Eloge du bilinguisme castillan-guarani et célébration de la nation paraguayenne : quelques considérations sociolinguistiques.
Henri Boyer, professeur, Université de Montpellier, DIPRALANG.

La fabrication d’un nationalisme transnational : le discours d’intégration régionale de l’Alliance Populaire Révolutionnaire Américaine (A.P.R.A.).
Daniel Iglésias, doctorant, Université Denis Diderot-Paris 7 / SEDET.

Pause

Le discours présidentiel de Néstor Kirchner, symbole de la consolidation démocratique argentine: entre tradition péroniste et nouvelles formes de politique.
Morgan Donot, doctorante, Université Sorbonne nouvelle, IHEAL.

Le chant orphéonique de Villa-Lobos dans le gouvernement Vargas (Brésil, 1930-1945)
Melliandro Mendes Galinari, Enseignant-chercheur, Université fédérale du Minas Gerais (UFMG).

16h30-17h

Discussion générale
...

Vendredi 13 Février

(Université Paris-Est, campus Marne-La-Vallée)

Matinée : Figures et positions politiques dominantes.


9h30-10h15

Conférence:

Las referencias ideológicas en la construcción de la ideología del chavismo.
Medofilo Medina, professeur émérite, Universitad Nacional, Bogota.

10h15- 12h45

Dialogisme et politique: construction et évolution du discours du Partido dos Trabalhadores (PT) au pouvoir au Brésil (1980-2006).
Miguel Espar Argerich & Doris Cunha (UPFE, Brésil), Marc Arabyan (Université de Limoges)

Le discours d'Evo Morales : entre radicalisme discursif et pratiques réformistes
Christine Delfour, professeure, Université Paris-Est, EMHIS-LISAA EA 4120.

Pause

Le langage Chavézien dans la nouvelle gauche andine: Colombie et Pérou.
María Fernanda Gonzáles, postdoctorante, IFEA (Institut français d’études andines, Lima) et Université Paris-Est, CEDITEC, Pierre Fiala, maître de conférences, CEDITEC, Université Paris-Est.

La référence à Bolívar dans la presse vénézuélienne contemporaine à travers l’adjectif bolivariano.
Eglantine Samouth, doctorante, Université Paris-Est, CEDITEC.

Après-midi: Ethos et Pathos ; narrations et persuasions.


14h-16h30

Lula et son « récit de vie »: rien qu’une stratégie argumentative?
Ida Lucia Machado, Professeure, UFMG, FALE & Emilia Mendes, professeur, UFMG, FALE.

Le discours politique en Amérique latine entre pratiques, polémiques et mise en scène de l’identité : Lula, Morales, Chavez.
Wander Emediato, Enseignant- chercheur, UFMG

Pause

Le discours de Michelle Bachelet pendant sa campagne à l'élection présidentielle (Chili, 2006).
Myriam Hernández, M2, Université Paris1-Panthéon

L’argumentation par l’émotion : la campaña del miedo ( Mexico 2006)
Silvia Gutiérrez Vidrio, UAM, Mexico/Xochimilco & Christian Plantin, CNRS, Université de Lyon2.

16h30-17h

Discussion générale
...

Samedi 14 février

(Institut des Hautes Etudes d’Amérique Latine)


9h30

Accueil

M. Couffignal, directeur de l’IHEAL, J.-M. Blanquer, président de l’Institut des Amériques.

Matinée : Dispositifs institutionnels et médiatiques.


9h45-12h15

Le discours du Tribunal Supérieur Electoral Brésilien : images de la démocratie représentative, entre voix et silences.
Cláudia Rejanne Grangeiro, professeure, Université Régionale du Cariri, Groupe d'Études sur l'Analyse du Discours (GEADIS).

Un nouvel espace public sur Internet: la « Révolution des Pingouins » (Chili, mai-juin 2006)
Paola Costa Cornejo, journaliste, Santiago du Chili & Jean-François Cerisier, Equipe de Recherche Technologique IRMA (ERT 2001) - Université de Poitiers.

Pause

Le discours politique d’Ingrid Betancourt vu par la presse écrite colombienne : avant sa séquestration et après sa libération (2007-2008).
Angelica Amado, post-doctorante, Universités Paris 3 CEISME / Paris 12 CEDITEC

La presse veracruzaine : analyse communicationnelle du discours politique au Mexique (2003-2006).
Rosa Elena Garcia Argüelles, professeure, Université de Vera-Cruz & Patricia Andrade del Cid, professeur, Université de Vera-Cruz.

Le cadrage informatif du conflit armé en Colombie par les journaux télévisés nationaux.
Yeny Serrano (Doctorante, Université de Genève).


Conclusion du colloque

12h15 -13h

Populisme et démocratie en Amérique latine.

Patrick Charaudeau, Professeur, Université Paris 13, Centre d'analyse du discours (CAD).


Téléchargez ici le programme du colloque